Voyage en Inde  cliquez sur icônes

Dès notre arrivée, les premières couleurs qui sautent aux yeux sont les saris chatoyants des indiennes.

Yoann : nous sommes allés dans un « bazaar ». Ce sont plein de petites rues étroites où on vend des tissus dorés, des bijoux en argent, des épices et des porte-bonheur.

Titouan : il y avait des déchets dans la rue-bachi-bazaar.

La blancheur sublime du Taj Mahal constraste avec la gamme des couleurs chatoyantes.

Titouan : le premier jour, nous avons visité le fort rouge dans Old Delhi. Nous avons vu des écureuils partout.

Yoann : Jaipur est appelée la ville rose mais je trouve que les maisons sont plutôt orange pâle. Nous avons vu le palais des vents.

Titouan : nous avons vu le palais Royal à Jaipur. Il y avait deux amphores en argent ; il reste une famille de maharadjas qui habite encore dans le palais. Nous avons vu la porte des paons.

Yoann : nous avons lu que Gandhi voulait confisquer la fortune des maharadjas.

La couleur de l'argent ne s'accorde pas avec la pauvreté ambiante.

Yoann : nous sommes montés sur un éléphant d'Asie. Sur le dessin, c'est un éléphant qui a 32 ans. Nous avons vu des macaques au fort d'Amber à Jaipur. L'éléphant a plein de couleurs sur sa trompe et ses oreilles.

Les cornacs nous assurent qu'ils sont bien traités. On leur donne des gerbes de foin et des shapatis géants.

Titouan : nous avons senti l'odeur de l'encens et vu les petits bâtons dans les temples.

Yoann : la cuisine indienne est très épicée et très variée. Chaque soir, je choisissais un plat surprise. J'ai bien aimé le « alu mattar », le « butter paneer masala », le « chicken curry », le « thali », les « naans » au beurre et au fromage.

N'oubliez pas de cliquer sur la carte du pays pour suivre notre itinéraire et voir plus de photos.
Le mot mystère pour le carnet de route des enfants est « citoyen ».