Voyage au Kenya  cliquez sur icônes

Nous quittons Nairobi, et au bout d'une heure, notre chauffeur-guide signale devant nous la Vallée du grand rift  :  le sol du continent se creuse ici  à cause de l'éloignement de 2 plaques tectoniques. La route se poursuit avec des volcans tout autour.

Titouan : samedi 2 février, nous avons vu des babouins sur la route.

Yoann : notre chauffeur s'appelait Pierre (Peter, en anglais), il était aussi notre guide. Super ! Et quand on est arrivé au campement, on lui a dit “well done, Peter !”

Il nous faudra en effet 5 heures, sur une route parfois défoncée, pour rejoindre le campement dans la réserve naturelle de Masai Mara-Serengeti pour un safari de 3 jours. Cette réserve s'étend entre le Kenya et la Tanzanie. Sa superficie est égale à 5 fois la superficie du département des Bouches-du-Rhône.

Titouan : on a couru avec des enfants Masaï, et il y a un enfant qui voulait courir avec moi pour gagner.

Yoann : les Masaïs ont un grand trou au milieu des oreilles.

Titouan : ils mettent leurs vêtements à sécher sur les branchages.

La tribu Masaï est l'une des 42 tribus qui forment le Kenya. Les enfants gardent les troupeaux de vaches qui sont parquées la nuit dans des enclos à côté du village. Ils vont aussi à l'école, en uniforme.

Certains Masaï enfreignent le réglement et amènent paître leurs troupeaux de vaches à l'intérieur du parc national, au péril de leur vie.

Titouan : samedi 2 février, nous avons vu des impalas et des gazelles.

Yoann : nous avons fait 4 sorties dans la savane, et nous avons vu au début des gazelles Thompson, des gnous et une carcasse avec une hyène et des chacals autour. Puis après, nous avons vu un guépard perché sur une butte. Le deuxième jour, nous avons vu un léopard qui a grimpé sur un arbre.

Titouan : le léopard est l'animal le plus rare de la savane. Nous avons vu aussi une girafe assise et aussi des autruches, des guépards, une famille de lions et puis et puis et puis des zèbres.

clip video

clip video